Colloque de la SPP 2022

Colloque de la Société Psychanalytique de Paris 2022
19 nov., 09:00
— INSTITUT OCÉANOGRAPHIQUE DE PARIS —

PARTICIPANTS

Clarisse BARUCH

Isabelle BEGUIER

Xavier BONNEMAISON

Emmanuelle CHERVET

André CIAVALDINI

Pierre DELION

Gilbert DIATKINE

François GONON

Vassilis KAPSAMBELIS

Pascal-Henri KELLER 

Piotr KRZAKOWSKI

Hélène PARAT

Denys RIBAS

Anne ROSENBERG

Dominique TABONE-WEIL

 Jean-Paul TASSIN

Nathalie ZILKHA

TARIFS

Billet normal : 90€

Billet Membres de la SPP : 80€

Billet AeF (SPP, API) : 60€

Billet étudiant : 10€

Billet demandeur d'emploi : 10€

ARGUMENT

 

Depuis Freud, les psychanalystes se sont trouvés acteurs autant que témoins de leur temps. La théorie psychanalytique vise à comprendre le fonctionnement intrapsychique, mais elle s’est d’emblée élargie à la compréhension des phénomènes de groupe, et s’est adaptée à l’évolution des psychopathologies.


Ce colloque balayera un large champ des problématiques sur lesquelles les psychanalystes s’interrogent :
- Ce sont des psychanalystes, essentiellement, qui ont imaginé le maillage serré des soins de proximité de la politique de secteur. La psychanalyse sortait de l’intime du cabinet analytique pour rencontrer tous les acteurs : école, police, justice, social... Qu’en reste-t-il aujourd’hui ?
- La question de la « scientificité » de la psychanalyse a toujours été débattue. De récentes recherches démontrent l’efficacité des traitements psychanalytiques, les découvertes en neurosciences montrent de plus en plus de rapprochements entre les modèles des uns et des autres, et l’hypothèse d’un inconscient dynamique devient partageable.
- La psychanalyse a choqué, à ses débuts, par la mise en évidence de la sexualité infantile, mais son modèle ne permet-il pas d’apporter une com- préhension des conséquences des agressions sexuelles sur les victimes ou de leurs causes chez les agresseurs, dans les cas d’inceste ou de pédophilie ?
- De nouvelles menaces, concernant la terre où nous vivons, commencent à prendre forme dans notre psychisme, sous la forme d’angoisses, de cauchemars ou de sentiment de culpabilité qui manifestent l’actualisation de ces thématiques chez nos patients.


Autant de thèmes qui seront abordés lors de ce colloque, qui témoignent des évolutions de notre société, des représentations qui s’en formulent dans nos psychismes, et des questionnements des psychanalystes sur les répercussions qu’elles vont engendrer.